Tais-toi et meurs de Alain Mabanckou
Tais-toi et meurs de Alain Mabanckou

Tais-toi et meurs de Alain Mabanckou

Tais-toi et meurs est l’un des nombreux romans de Alain Mabanckou, écrivain et enseignant franco-congolais né à Pointe-Noire le 24 février 1966. Son livre Tais-toi et meurs est publié en 2012 aux éditions Pocket et renferme 216 pages. Il traite et tourne autour de l’affluence de la jeunesse africaine vers l’Occident en particulier la France. Mais, il met l’accent sur un pays le Congo. Le personnage principal est Julien Makambo alias José Monfort qui au fur à mesure raconte sa mésaventure. Celui-ci se retrouve en prison et pour ne pas s’ennuyer décide de se mettre à l’écrit pour raconter ce qui s’est passé avec lui.

Tais-toi et meurs de Alain Mabanckou

Résumé du livre Tais-toi et meurs de Alain Mabanckou

Pour résumer, Alain Mabanckou narre dans son livre Tais-toi et meurs  l’histoire d’un jeune homme de 25 ans du nom de Julien Makambo alias José Monfort. En effet, une fois en France après avoir quitté son Congo natal, Julien Makambo s’est fait passé pour José Monfort sur l’initiative de son beau-frère Pedro. Celui-ci a aussi fait la même chose dès son arrivée en France quelques années avant José.

Alors, tout allait bien entre José Monfort et les membres du paradis lorsque, jusqu’au jour où un règlement de compte a été perpétré par Pedro. La situation a dégénéré au point qu’ils se sont retrouvés avoir sous la main le cadavre d’une jeune blanche.

Ce qui sans attendre a mis José en débandade jusqu’à son incarcération. Sans être fautif, il se retrouve en prison et n’a aucune idée du moment de sa sortie. Il s’est alors mis à griffonner sa mésaventure sur des papiers pour les faire connaître au grand public.

Mais à sa grande surprise, contre toute espérance, le juge l’annonce que le fautif s’est rendu et il a pour nom Bonaventure. Mais en réalité, ce n’est pas lui mais plutôt Pedro. Bonaventure est l’un des membres de la tribu du paradis et était « le bras gauche » de Pedro avant l’arrivée de José Monfort. Ce qui devait être une euphorie est devenu un embarras pour José Monfort puisqu’il avait déjà refusé un deal que lui avait proposé shaft un des anciens arrivant du Congo qui consistait une mort symbolique pour renaître de ses Cendres. 

Analyse et avis critique 

L’ouvrage Tais-toi et meurs de Alain Mabanckou est un polar compte tenu de la manière dont les faits se sont succédé. L’esthétique avec laquelle le personnage a raconté sa mésaventure est hallucinante et renforce davantage cette classification. Le Roman est subdivisé en prologue, en chapitres et en épilogue. 

L’auteur, un habitué de la narration, le fait dans un style simple et souple. L’usage du pronom personnel « je » tisse une intimité entre le lecteur et le personnage. L’ouvrage est très compréhensif et destiné à un public très large car il est écrit avec un niveau de langue accessible à tout lecteur.

Cependant, il y a certaines expressions et figures de styles qui rendent quelquefois incompréhensible certains passages. Mieux encore, il y a l’exagération de certains faits qui selon l’entendement humain ne peut être possible. 

Il faut retenir de cette lecture que ce n’est pas toujours en occident que le bonheur se trouve. Il se trouve partout dans le monde et en Afrique aussi bien sûr. Il ne sait à rien d’aller vivre Europe sous un faux nom et ne pas être le cobaye des peccadilles des autres

Articles Similaires
La violence faite aux hommes de Yvon Dallaire : un cri de cœur lancé pour une révision de la perception de la violence conjugale
La violence faite aux hommes de Yvon Dallaire : un cri de cœur lancé pour une révision de la perception de la violence conjugale

La famille est la plus petite institution de toute société. Mais c’est également l’instrument fondamentale à la survie de l’humanité. Lire plus

La plus belle maman de Edgar Okiki Zinsou
La plus belle maman de Edgar Okiki Zinsou

Qu'est-ce que la beauté ? Qu'est-ce ce qu'une belle femme ? Qu'est-ce qu'une belle maman ? C'est à ces diverses Lire plus

365 jours avec la sagesse bousanké (Boo) » écrit par OROU LOGOUMA Cosme
Lancement officiel de deux nouveaux ouvrages de Cosme Orou Logouma à Parakou

      «Il y a très longtemps, sur le rônier, chantait le vent des contes. Mars est là, voici venu le temps Lire plus

L’Eldorado de Mélissa : Malick CHABI GONI 
L’Eldorado de Mélissa : Malick CHABI GONI 

Le livre L’Eldorado de Mélissa est écrit par Malick CHABI GONI sur 169 pages. Ce recueil de nouvelles de l’auteur Lire plus

Pot-Bouille : Émile Zola
Pot-Bouille : Émile Zola

À une époque de l'histoire de la France où émergeait la moyenne et petite bourgeoisie, le mode de vie s'était Lire plus

Nina Simone Love me or leave me de Mathilde Hirsch et Florence Noiville
Nina Simone Love me or leave me de Mathilde Hirsch et Florence Noiville

Si dans le monde, il existe de ces personnes qui naissent avec une cuillère d'or dans la bouche, certains ont Lire plus

Les jeux et les hommes. Le masque et le vertige de Roger Caillois
Les jeux et les hommes. Le masque et le vertige de Roger Caillois

Très souvent, les jeux sont appréhendés comme des activités de moindre importance, de divertissement, auxquelles on s’adonne pour lutter contre Lire plus

Le royaume des damnés de Niyi Mayowa 
Le royaume des damnés de Niyi Mayowa 

Le livre Le royaume des damnés paru aux éditions Savanes du continent en 2020 est le premier roman de Niyi Lire plus

Dr. Li de Maboudou Abdou Rahim alias Bravo : Une ode à l’amour 
Dr. Li de Maboudou Abdou Rahim alias Bravo : Une ode à l’amour 

“C'est risqué que d'aimer quand on sait que l'amour aime les risques” p.30. Dr. Li de Bravo. Ce livre est Lire plus

3 commentaires

  1. Ping :Le sanglot de l'homme noir écrit par Alain Mabanckou - L'ivre du livre

  2. Ping :ET DIEU SEUL SAIT COMMENT JE DORS de ALAIN MABANCKOU   - L'ivre Du Livre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via
Copy link