Trois femmes puissantes de Marie Ndiaye
Trois femmes puissantes de Marie Ndiaye

Trois femmes puissantes de Marie Ndiaye

Avec une force d’écriture et un style réaliste et unique, Marie Ndiaye nous narre dans son roman Trois femmes puissantes, l’histoire de trois femmes engagées dans une lutte sans merci pour arracher leur dignité. Publié en 2009, et comptant 333 pages, Marie Ndiaye nous fait plonger dans des histoires pleines de péripéties émouvantes comme sait le faire sa plume si belle. 

RÉSUMÉ DU ROMAN TROIS FEMMES PUISSANTES DE MARIE NDIAYE

Norah, Fanta et Khady Demba, sont trois femmes qui luttent pour préserver leur dignité. La première a grandi en France avec sa mère et sa sœur après avoir été abandonnée par leur père, rentré au bercail avec Sony leur frère. Norah fut contacté par son père afin qu’elle puisse venir au secours de son frère Sony, emprisonné pour avoir tué la jeune épouse de son père avec qui il avait des relations intimes. Une fois au pays, Norah découvrit toute la vérité dans l’histoire. 

Fanta est une jeune professeure africaine de français mariée à Rudy, un français. Ils eurent un garçon, Djibril, son époux la maltraitait. Ce dernier, licencié à cause d’un accrochage avec ses étudiants, fit aidé par sa mère qui lui trouva un emploi dans une entreprise. Il découvrit plus tard que Fanta couchait avec son patron. 

Khady Demba est une jeune africaine mariée qui a été renvoyée par sa belle famille après la mort de son époux. Condamnée à suivre un inconnu qu’elle ne connaissait pas, elle était obligée de se prostituer afin de subvenir à ses besoins. 

ANALYSE ET AVIS CRITIQUE SUR LE ROMAN TROIS FEMMES PUISSANTES DE MARIE NDIAYE.

Marie Ndiaye à travers ce célèbre roman, présente la condition de la femme africaine. Elle montre la femme au chœur des souffrances et humiliations quotidiennes. Avec une force d’écriture dont elle en a le seul secret, elle peint sur un tableau impeccable et raffiné, la violence dans laquelle nage la femme. 

La femme qui vit quotidiennement dans les fers construits par les comportements misogyne des hommes, mais également inhumains de leur entourage. Marie Ndiaye à travers les trois figures de proue de son ouvrage, cherche à nous faire comprendre que les femmes essuient la pire des souffrances possibles. Mais elles continuent d’exister et de pleinement accomplir leur rôle même dans les plus sombres moments où elles sont enfoncées dans le gouffre. 

Le roman est constitué d’une petite biobibliographie de l’auteur, d’une dédicace, des chapitres et des Contrepoints. Il est écrit dans un style simple, souple et bien aéré. Le style de narration de l’auteur est bien agréable et permet au lecteur d’avoir une description plus approfondie des différents personnages. 

Le contexte du déroulement des histoires est international. Cela permet au lecteur de découvrir de nouveaux horizons. L’ouvrage contient également quelques paroles de sagesse souvent vivante sur les lèvres des personnages. Le roman Trois femmes puissantes de Marie Ndiaye, est très accessible, compréhensif et destiné à un public adulte. 

Sans oublier la pertinence et l’actualité des thèmes qu’il aborde. Aussi, l’usage des figures de style et des subtilités langagières ainsi que la poésie qui glisse sous la plume de l’auteur rend l’œuvre plus sensationnelle.

Il faut toutefois relever quelques éléments qui rendent quelquefois difficiles la compréhension de l’ouvrage. Notons notamment l’enchaînement des histoires qui bien que réalistes et artistiques semble être anachronique. Aussi faut-il souligner le style de narration de l’auteur qui accorde la parole à tous ses personnages dont les versions semblent se confondre avec celle de la narratrice elle-même. 

La violence que décrit l’auteur dans son œuvre surprend le lecteur non habitué à parcourir ce terrain de la réalité quotidienne de certaines femmes. On note également la description de certains actes, scènes obscènes et la cruauté de certains personnages qui peuvent choquer la sensibilité des jeunes lecteurs. La maltraitance et la négligence des enfants qui sont au comble dans l’œuvre peuvent causer des traumatismes chez les jeunes lecteurs. 

ETUDE DE QUELQUES PERSONNAGES DE L’ŒUVRE.

Norah : Elle est avocate, vivant en France avec Jakob son époux et deux petites filles de douze et treize ans. Sa sœur, sa mère et elle ont été abandonnées aux Pyrénées ( France ) par son père qui était rentré au bercail avec son frère Sony. Son père la sollicita afin qu’elle puisse œuvrer pour la libération de son frère Sony, emprisonné pour meurtre. Elle incarne dans l’œuvre, l’amour, la responsabilité et le travail. 

Sony : Unique garçon de la famille âgé de trente cinq ans, il est passionné du basket. Enlevé très tôt dès l’âge de cinq ans par son père, il a mené de brillantes études à l’université. Il a été en prison pour cacher le crime de son père qui avait tué sa jeune épouse quand il apprit la liaison qui existait entre son fils et son épouse. Liaison qui a donné des fruits : deux petites jumelles. Sony incarne l’enfant docile et pieux, fidèle aux ordres de son père. 

Le père : C’est un homme de haute classe qui travaillait en France, où il vivait avec sa famille. Décidant un jour de rentrer au pays avec son unique fils Sony, il abandonna son épouse et ses deux filles. Il paya un village de vacances à Dara Salam, son village. 

Il a un serviteur, une domestique et un chauffeur : Masseck, Khady et Mansour. Il est celui qui assassina sa propre épouse par pure jalousie et persuada son fils Sony d’endosser la responsabilité du meurtre. Il incarne dans l’œuvre le prototype de la cruauté, du mal, du mépris pour les femmes et la ruse. 

Jakob Ganzer : Divorcé et vivant avec Grete (sa fille) il est l’époux de Norah avec qui il eût Lucie une fille également. Il n’a pas de travail, passe son temps à la maison et était incapable de payer le loyer. Jakob incarne le “papa adolescent” qui fait preuve d’une excessive indulgence à l’égard de ses filles. Norah le traite d’irresponsable. 

Khady Demba : Elle est une jeune fille travaillant comme domestique chez le père de Norah. Khady était le bouc émissaire du père de Norah. Elle grandit et finit par se marier à un modeste homme, mais n’arrivait pas à concevoir. Après le décès de son époux, elle fut vendue par sa belle famille qui l’envoya travailler pour qu’elle leur ramène de l’argent. 

Travaillant comme prostituée durant son errance, elle fut dupé par son guide et mourut au cours de l’escalade d’une muraille. Elle incarne dans l’œuvre la résilience, le courage, la bravoure et la souffrance.  Elle est l’une des figures des Trois femmes puissantes. 

Fanta : C’est une jeune africaine, professeur de littérature, mariée à Rudy Descas, un français avec qui elle eût un garçon (Djibril). Fanta est souvent maltraitée, battue et humiliée par son époux. Elle est le symbole du silence, du courage, de l’endurance et de la résistance; elle est également l’une des Trois femmes puissantes.

Manille : Élevé par la mère de Rudy Descas, il est un grand homme d’affaires, un chef d’entreprise immobilier. Il fut sollicité par la mère de Rudy afin qu’il puisse embaucher son fils après son licenciement. Il est l’amant de Fanta, envers qui Rudy Descas exprimait une grande jalousie. Dans l’œuvre, il incarne le leader mettant tout en œuvre pour sa croissance et celle de son équipe. 

QUELQUES THÈMES ABORDÉS DANS L’ŒUVRE.

La femme : Ce thème est transversal dans l’œuvre pour ne pas dire le thème majeur. L’auteur montre, ou du moins fait l’éloge du courage des femmes face à la cruauté des hommes. Les trois figures, celles de Norah, Fanta et Khady Demba en sont la preuve.

L’exil : Ce thème se découvre principalement dans l’œuvre à travers le personnage de Khady Demba qui fut vendu par sa belle famille.

La souffrance morale et physique : Dans l’œuvre, la souffrance est également transversale car elle se présente à chaque fois qu’on rencontre les femmes de l’œuvre. On peut illustrer ces deux formes de souffrances à travers les trois principaux, Sony, la mère de Norah et bien d’autres. Mais elle est illustrée surtout par le personnage de Khady Demba. 

La jalousie : Tout comme les thèmes précédents, on retrouve également la jalousie de façon transversale dans l’œuvre. Notamment chez le père de Norah, qui endossa la responsabilité du meurtre de sa femme à son fils Sony puisqu’elle avait des liaisons intimes avec sa femme. Cette même jalousie s’exprime également dans le personnage de Rudy Descas qui était jaloux de Manille son patron, elle se retrouve aussi chez les belles sœurs de Khady qui étaient jalouses d’elle. 

Amour des mères : On retrouve ce thème dans toutes les parties de l’œuvre où se trouvent des femmes. Il s’illustre à travers le personnage de la mère de Norah. Suite à l’abandon de son époux, et aux difficultés rencontrées au salon de coiffure, celle-ci se livra à l’activité de sexe rémunéré afin de pouvoir s’occuper de ses filles. 

On peut retenir de cette lecture que les femmes sont des êtres braves et courageux qui traversent au quotidien des difficultés et même sont parfois humiliées par les hommes et d’autres femmes. 

BREF APERÇU SUR L’AUTEUR

Marie Ndiaye est née en 1967 a Pithiviers. Elle est l’auteur d’une douzaine de livres, romans, nouvelles, théâtre. Elle a obtenu le prix Femina en 2001 pour Rosie Carpe, le prix Goncourt en 2009 pour Trois femmes puissantes, et sa pièce de théâtre Papa doit manger est entrée au répertoire de la comédie française.

Avec une force d'écriture et un style réaliste et unique, Marie Ndiaye nous narre dans son roman Trois femmes puissantes, l'histoire de trois femmes engagées dans une lutte sans merci pour arracher leur dignité. Publié en 2009, et comptant 333 pages, Marie Ndiaye nous fait plonger dans des histoires pleines de péripéties émouvantes comme sait le faire sa plume si belle. 

Régis Mahougnon HANTAN

Articles Similaires
La violence faite aux hommes de Yvon Dallaire : un cri de cœur lancé pour une révision de la perception de la violence conjugale
La violence faite aux hommes de Yvon Dallaire : un cri de cœur lancé pour une révision de la perception de la violence conjugale

La famille est la plus petite institution de toute société. Mais c’est également l’instrument fondamentale à la survie de l’humanité. Lire plus

La plus belle maman de Edgar Okiki Zinsou
La plus belle maman de Edgar Okiki Zinsou

Qu'est-ce que la beauté ? Qu'est-ce ce qu'une belle femme ? Qu'est-ce qu'une belle maman ? C'est à ces diverses Lire plus

365 jours avec la sagesse bousanké (Boo) » écrit par OROU LOGOUMA Cosme
Lancement officiel de deux nouveaux ouvrages de Cosme Orou Logouma à Parakou

      «Il y a très longtemps, sur le rônier, chantait le vent des contes. Mars est là, voici venu le temps Lire plus

L’Eldorado de Mélissa : Malick CHABI GONI 
L’Eldorado de Mélissa : Malick CHABI GONI 

Le livre L’Eldorado de Mélissa est écrit par Malick CHABI GONI sur 169 pages. Ce recueil de nouvelles de l’auteur Lire plus

Pot-Bouille : Émile Zola
Pot-Bouille : Émile Zola

À une époque de l'histoire de la France où émergeait la moyenne et petite bourgeoisie, le mode de vie s'était Lire plus

Nina Simone Love me or leave me de Mathilde Hirsch et Florence Noiville
Nina Simone Love me or leave me de Mathilde Hirsch et Florence Noiville

Si dans le monde, il existe de ces personnes qui naissent avec une cuillère d'or dans la bouche, certains ont Lire plus

Les jeux et les hommes. Le masque et le vertige de Roger Caillois
Les jeux et les hommes. Le masque et le vertige de Roger Caillois

Très souvent, les jeux sont appréhendés comme des activités de moindre importance, de divertissement, auxquelles on s’adonne pour lutter contre Lire plus

Le royaume des damnés de Niyi Mayowa 
Le royaume des damnés de Niyi Mayowa 

Le livre Le royaume des damnés paru aux éditions Savanes du continent en 2020 est le premier roman de Niyi Lire plus

Dr. Li de Maboudou Abdou Rahim alias Bravo : Une ode à l’amour 
Dr. Li de Maboudou Abdou Rahim alias Bravo : Une ode à l’amour 

“C'est risqué que d'aimer quand on sait que l'amour aime les risques” p.30. Dr. Li de Bravo. Ce livre est Lire plus

Un commentaire

  1. Ping :OUTRAGE À LA SAINT-VALENTIN : AUGUSTIN YÉDIA TOSSOU - L'ivre Du Livre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via
Copy link