LE CERCLE DES TROPIQUES D’ALIOUM  FANTOURÉ 
LE CERCLE DES TROPIQUES D’ALIOUM  FANTOURÉ 

LE CERCLE DES TROPIQUES D’ALIOUM  FANTOURÉ 

Dans une colère justifiée, l’écrivain Guinéen Alioum Fantouré à travers son ouvrage le cercle des tropiques narre la gestion politique des noirs après les indépendances. Il met également en exergue les ruses mise en place pour accéder à cette même indépendance qui jusqu’aujourd’hui continue de ruiner le continent noir. Son livre est publié en 1972 aux éditions Présence africaine. 

Le cercle des tropiques de Alioum FANTOURE

Résumé du livre le cercle des tropiques d’Alioum FANTOURÉ 

Le cercle des tropiques est un cri, une lamentation, mais aussi une dénonciation. En effet, Bohi Di le principal acteur de l’ouvrage nous raconte son quotidien. Après une vente infructueuse des fruits de leurs récoltes, Bohi DI décida de quitter son village tout jeune qu’il était pour aller chercher du travail. 

Alors, il échoua d’abord à Fronguiabé où sa mésaventure va réellement commencer. Avec la rencontre du vieux Wali Wali, il travailla un peu de temps à  FRONGUIABE où il eut une relation avec Amiatou de laquelle est née une enfant, Toumbie di. A la mort du vieux Wali Wali, il s’aventura à Porte Océane dans l’intention de faire de la mécanique. 

Mais, il sera confronté à la faim et au chômage grandissant. Cependant par un heureux hasard, il fit la rencontre de Malekê un médecin réputé à Porte Océane. Une rencontre qui non seulement le mit dans des difficultés politiques ainsi que sur le plan professionnel au marigot du sud. 

Il fit aussi la rencontre d’un dictateur Baré Koulé qui avant les indépendances orchestra la folie des marchés sous le nom de Messi-koï. Une Esclandre qui va coûter la vie à Monchon un activiste de la.défense de la cause des travailleurs de Marigots du sud désigné comme fautif dans la folie des marchés bien que ce soit Baré koulé qui deviendra plus tard chef du gouvernement.

Analyse du livre de Alioum Fantouré 

La première partie de l’œuvre appelée Porte océane laisse sans voix. Elle précède le cercueil de zinc avec lequel elle forme un ensemble difficilement dissociable. 

Analyse de la partie Porte Océane du livre le cercle des tropiques 

Cette partie montre la difficulté de l’homme à s’en sortir face à l’engrenage dont est constitué son quotidien qui ne lui fait aucun cadeau. Le personnage principal Bohi DI face à la mauvaise récolte et à la mévente a décidé d’aller chercher d’autres sources de revenus mieux que des travaux champêtres [les premiers jours de ma vie] p.16

Ensuite, Alioum Fantouré décrit à travers le caractère de Halouma la cruauté de l’être humain. Une cruauté qui n’est assouvie qu’après avoir sucé son prochain jusqu’au sang [Me laisser le fusil] p.69 et 70. Mieux, il montre sous l’aspect de Baré Koulé le prototype des hommes politiques qui prétendent sauver leur population, la plonge. 

Au même moment qu’ils clament la souveraineté du peuple, fomentent  des projets pour faire du mal à cette même population [les serpents du marché] p.91. Enfin, avec une maîtrise de sa plume, il est aisé de penser que Fantouré tente de vouloir embrouiller le lecteur. Pourtant, il essaie simplement de raconter les faits tout en attirant l’attention sur les fondamentaux d’un événement suivant, dans l’ordre de la narration.

Analyse de la partie Cercueil de zinc de l’ouvrage le cercle des tropiques 

La deuxième partie de l’ouvrage cercueil de zinc montre comment pour se maintenir au pouvoir et perdurer, les gouvernants sont prêts à faire d’énormes sacrifices humains. Surtout si ceux-ci sont à l’opposé de leur politique. Ainsi, le personnage Baré koulé s’imposa dans cette partie du roman en dictateur.

Son but, au lieu de satisfaire son peuple, le plonge, le brime, l’assoiffe et le garde dans une crainte perpétuelle. [il apparaissait comme le porteur auréolé du flambeau] p.155. L’auteur, à travers le personnage principal décrit la situation dans laquelle ils vivent à l’ère de cette indépendance dominée par le Messiekoïsme en ces termes : [Nous étions indépendants, joyeux, optimistes, mais moi, je restais sur ma faim] p.156.

Mieux, avec une simplicité déroutante, Fantouré montre dans cette partie comment Baré koulé pense dans sa tête que son règne est éternel. Il le pense car toutes les forces sont à son service. Cette situation est un exemple concret que les africains ne sont pas prêts à l’indépendance. A la rigueur, ils ne doivent même pas gouverner puisqu’ils ne savent pas ce que c’est que l’indépendance. 

Et ce fait rappelle le règne de l’ancien président du Zaïre Mobutu qui a cru toute sa vie que le pouvoir politique est pour sa famille seul. A l’instar de ce dernier, le dictateur ici répète éternellement [moi Messie-koï, mon pouvoir, mon éternité] p.161. Toutes ces situations sont désolantes, puisque l’auteur sans faire mention d’un pays indexe la gestion politique en Afrique par le noir. 

Ce dernier une fois au pouvoir ne pense qu’à s’imposer et surtout à tout faire pour servir son intérêt personnel au détriment des maux qui minent sa population. Cependant, tout ce qui a un début, à toujours une fin. Mieux, le mal que fait à l’autre un jour ou l’autre se retournera contre soi. 

Si en tant que gouvernant, l’objectif  tout le temps est de faire du tort à son peuple, alors il faut être sûre que ce mal se paie. [Djib, dans son rôle de chambellan du régime, annonçait imperturbable] p.307 Mais pour accéder à une liberté et une souveraineté véritables, le sacrifice des leaders de la résistance est important. [Quelques mois plus tard, le docteur Malekê…] p.313.

Thématiques abordées dans l’œuvre le cercle des tropiques.

Le livre de Alioum Fantouré aborde une diversité de thématique. Bien que les deux récits soient complémentaires, les thématiques abordées diffèrent d’une partie à une autre. 

Thématiques abordées dans Porte Océane 

Dans cette première partie du roman, Alioum Fantouré met l’accent sur trois thèmes. Le chômage est vu dans l’œuvre comme un mal qui gangrène le développement de la population et l’empêche de mieux émerger. Ce phénomène loin d’être un hasard n’est que le fruit de la domination des instutitions et administrations par l’homme blanc. 

Un fait qui n’arrange pas du tout les dominés qui sont des noirs. Le terrorisme organisé. Avec un détail clair et net, Fantouré décrit comment le terrorisme nuit à l’équilibre d’un pays. Il donne aussi la principale cause de ce phénomène qui aujourd’hui handicap l’Afrique. Il s’agit de la cupidité de certains hommes dits politiques et l’envie de régner sur son prochain indéfiniment. 

La violence et la politique en Afrique. Cette combinaison des deux mots montre comment certains chefs d’État imbu d’eux-mêmes, préfèrent accorder leurs manières de faire la politique avec la violence. Une méthode à eux de plonger le pays dans le désastre pour toujours dominer les peuples (Dictature). Sans aller par deux chemins, Fantouré le désigne par le personnage Baré Koulé.

Thématiques abordées Cercueil de Zinc 

Dans cette partie, certains thèmes ont fait surface comme : La colère. Cette dernière s’est exprimée par le refus du peuple à obéir aux ordres du messie koï après la mort du jeune de quinze ans qui a diffusé un poème sur le Messie-koï. Cette colère est renforcée dans l’œuvre par la mort de l’un des principaux syndicats des travailleurs.

L’insurrection des peuples qui une fois qu’ils se sont rendus compte des injustices faites à leurs endroits étaient prêts à se sacrifier pour changer un gouvernement qui ne pense qu’à lui seul et non aux habitants. Les syndicalistes : ici le rôle des syndicalistes a été très important pour une liberté totale des peuples. C’est grâce à leur hargne et leur persévérance qu’ils ont eu gain de cause.

Quelques personnages principaux de l’oeuvre 

Bohi Di : il est le personnage principal de l’œuvre. C’est lui qui narra toute l’histoire puisqu’il est un témoin oculaire de tout ce qui s’est passé. C’est aussi grâce à lui que tous les mouvements ont été bien menés puisqu’il était leur chauffeur.

Baré koulé : il est le dictateur et le mal personnifié. C’est lui qui organisa la folie des marchés.

Halouma : Il a été le bras droit de Baré koulé au mont koulouma et dans la folie des marchés. C’est lui qui incrimina Monchon d’être à la base de la folie des marchés. Il a aussi été assassiné par Baré koulé sous un prétendu complot ourdi contre ce dernier.

Docteur Malekê : il est l’un des principaux syndicats des Marigots du sud. Son combat et sa détermination ont permis au peuple de se délivrer du joug du dictateur Baré koulé. 

Benn-Na: Il est l’un des syndicats des travailleurs. Mais, il trouva la mort dans une prison des Marigots du sud avant la fête de l’indépendance. 

Miellé houré: il fait partie du clan des défenseurs de la souveraineté du peuple au même titre que Malekê. Il fit sauvé de justesse de la prison pour ne pas succomber comme son compagnon Benn-Na. 

Salimatou : Elle est une anesthésiste et assistante du docteur Malekê. Elle se révolta farouchement contre les sujets du Messie-koï après qu’on renvoya le docteur Malekê en exil.

Le colonel fof et le général Baba sanessi : ils sont les principaux acteurs de l’écroulement du règne de Baré koulé. Ils ont aussi abusé de la confiance que leur faisait le messie koï pour pouvoir bien l’évincer.

Quelques ouvrages de Alain Fantouré

v Le cercle des tropiques (1972)

v  Un si beau fleuve tranquille (2021)

v Tropical chicle (1981)

v Siècle de pigé TWA (2012)

v Hiver des migrants (2015)

Avis sur l’ouvrage « le cercle des tropiques » d’Alioum fantouré << le cercueil de zinc>>

Dans cette œuvre l’auteur s’évertue à démontrer comment les noirs sont les véritables auteurs et acteurs de leurs problèmes. Il le fait à travers les personnages comme Baré koulé, Halouma et leur associés. Il montre aussi comment la gestion politique des africains peut aller de paire avec la violence et toute la cruauté de l’être humain.

 Aperçu de la vie de l’auteur ALIOUM FANTOURÉ

Mohammed Alioum Fantouré, né Mohammed Touré le 27 octobre 1938 à Forécariah en République de Guinée, est un écrivain guinéen, compatriote de Camara Laye, Williams Sassine et Tierno Monénemb

HOUNYE Thierry

Articles Similaires
La violence faite aux hommes de Yvon Dallaire : un cri de cœur lancé pour une révision de la perception de la violence conjugale
La violence faite aux hommes de Yvon Dallaire : un cri de cœur lancé pour une révision de la perception de la violence conjugale

La famille est la plus petite institution de toute société. Mais c’est également l’instrument fondamentale à la survie de l’humanité. Lire plus

La plus belle maman de Edgar Okiki Zinsou
La plus belle maman de Edgar Okiki Zinsou

Qu'est-ce que la beauté ? Qu'est-ce ce qu'une belle femme ? Qu'est-ce qu'une belle maman ? C'est à ces diverses Lire plus

365 jours avec la sagesse bousanké (Boo) » écrit par OROU LOGOUMA Cosme
Lancement officiel de deux nouveaux ouvrages de Cosme Orou Logouma à Parakou

      «Il y a très longtemps, sur le rônier, chantait le vent des contes. Mars est là, voici venu le temps Lire plus

L’Eldorado de Mélissa : Malick CHABI GONI 
L’Eldorado de Mélissa : Malick CHABI GONI 

Le livre L’Eldorado de Mélissa est écrit par Malick CHABI GONI sur 169 pages. Ce recueil de nouvelles de l’auteur Lire plus

Pot-Bouille : Émile Zola
Pot-Bouille : Émile Zola

À une époque de l'histoire de la France où émergeait la moyenne et petite bourgeoisie, le mode de vie s'était Lire plus

Nina Simone Love me or leave me de Mathilde Hirsch et Florence Noiville
Nina Simone Love me or leave me de Mathilde Hirsch et Florence Noiville

Si dans le monde, il existe de ces personnes qui naissent avec une cuillère d'or dans la bouche, certains ont Lire plus

Les jeux et les hommes. Le masque et le vertige de Roger Caillois
Les jeux et les hommes. Le masque et le vertige de Roger Caillois

Très souvent, les jeux sont appréhendés comme des activités de moindre importance, de divertissement, auxquelles on s’adonne pour lutter contre Lire plus

Le royaume des damnés de Niyi Mayowa 
Le royaume des damnés de Niyi Mayowa 

Le livre Le royaume des damnés paru aux éditions Savanes du continent en 2020 est le premier roman de Niyi Lire plus

Dr. Li de Maboudou Abdou Rahim alias Bravo : Une ode à l’amour 
Dr. Li de Maboudou Abdou Rahim alias Bravo : Une ode à l’amour 

“C'est risqué que d'aimer quand on sait que l'amour aime les risques” p.30. Dr. Li de Bravo. Ce livre est Lire plus

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via
Copy link