La guerre des femmes de Bottey Zadi Zaourou :  Une pièce extraordinaire du mythe feminin
La guerre des femmes de Bottey Zadi Zaourou :  Une pièce extraordinaire du mythe feminin

La guerre des femmes de Bottey Zadi Zaourou :  Une pièce extraordinaire du mythe feminin

Plongez-vous dans l’univers guerrier des femmes à travers la pièce de théâtre de l’écrivain ivoirien Bottey Zadi Zaourou. Cette œuvre de 144 pages a été publiée aux Nouvelles Editions ivoiriennes en 2001. A travers cette production c’est le mythe de Momy watar qui est évoqué par l’auteur, Bottey Zadi Zaourou. Il le fait à travers une forme d’écriture particulière : le Didiga.

La guerre des femmes de Bottey Zadi Zaourou

Les femmes : Des créatures de malheur ?      

Il est des ouvrages qui déjà de par leur titre on ne s’en remet de sa stupéfaction. Il est de ces livres dont la beauté est reflétée par les  quelques mots qui forment le titre. A quelle guerre se serait-elle livré, ces amazones. C’est dans l’univers guerroyer des femmes, écrit par Bottey Zadi Zaourou que nous vous plongeons cette semaine dans cette chronique. 

« Dieu a commis un péché mortel en créant la femme » p.12. Elle vous vient dans les bras, sur les bras et enfin sur le dos. Se métamorphosant en fauve, elles rendent l’existence caduque tout en privant de liberté. Dans ce livre, l’auteur évoque un pan de la rusticité féminine annoncé par l’écrivain Nazi Boni dans Crépuscule des temps anciens. 

Celui-ci affirmait en effet que les femmes sont des êtres de malheurs. Pour appuyer son énoncé, il conclut qu’on devrait les tuer toutes si elles n’étaient par nos mères et la mère de nos enfants. Cette assertion est exposée, revue et approfondie par Bottey Zadi Zaourou dans cette œuvre « la guerre des femmes ». 

Rapport entre homme-femme : comment le présente Bottey Zadi Zaourou ?

Dans son livre, Bottey Zadi Zaourou, met en action l’un de ses personnages pour justifier sa position : le roi Shariar. Ce personnage de l’œuvre s’acharne contre les créatures féminines. Quand il apprend de Aroun Baktiar, que sa femme complote contre lui, Shariar, le roi du royaume d’Arabie appela son Vizir. Il fit part à celui-ci de l’information traumatisante qu’il reçut. 

Sans une analyse subséquente, il décida de voir la tête de cette dernière tranchée afin qu’il ne la revoie plus. Même pas dans ses rêves et qu’ensuite chacune de ses nuits une jeune belle fille lui soit offerte. Il se marierait dans la matinée, coucherait avec sa femme du jour et ensuite au lever de l’autre jour décapiterait cette dernière. 

Un jour, l’une des plus admirables créatures dont le ciel avait doté le royaume d’Arabie, Shéhérazade s’introduisit dans la couche du Sultan Shariar. C’est elle qui renversera la tendance par l’aide d’une force surnaturelle. Mais quelle force pouvait-elle combattre la redoutable colère du prince ? 

Analyse du style d’écriture du livre La guerre des femmes de Bottey Zadi Zaourou  

L’œuvre théâtrale de B. Zadi Zaourou est le résultat d’une fusion de mythes et de légendes. Il s’agit d’une Pièce de théâtre originale mettant en harmonie la légende du Sultan Shariar et de Shéhérazade. Celle-ci est à l’origine des contes des mille et une nuits, le mythe de Mamie Wata consacré à ce génie océanique africain. 

Il évoque aussi le mythe Wê de Gneron Dékan, celui de Mahié du pays Bété. Enfin le livre de Bottey Zadi Zaourou rappelle, le mythe Adioukro des femmes qui, à l’origine des temps, n’avaient qu’un seul amant.  Le Didiga, forme employée par Bottey Z.Z., est une nouvelle forme d’écriture théâtrale. 

Elle consiste en un récit de mythes et légendes à travers une production théâtrale. Et surtout respectant la forme traditionnelle du théâtre. Des didascalies, tirades, répliques, monologues et autres traits caractéristiques de l’écriture théâtrale y figurent. On peut ne pas l’aimer, comme il l’a bien annoncé dans son avertissement, mais jamais sortir intact. 

Tout compte fait, elle fascine à coup sûr le lecteur. Bottey Zadi Zaourou (B.Z.Z) s’en est servi pour transporter le lecteur dans ces merveilleux mythes africains.

Gervais DASSI 

Chroniqueur littéraire à L’ivre Du Livre 


Références : Oeuvre: La guerre des femmes suivie de la termitière « théâtre » (80) ; Auteur : Bottey ZADI ZAOUROU (BZZ)

Articles Similaires
Ce que tu fais te fait de Félicien K. SOSSOU, une philosophie de vie : à la source des principes  régissant la vie.

L'univers est régi par des lois. L'homme est partie intégrante de la nature et donc forme avec elle un tout. Lire plus

Kidal de Myrtille Akofa HAHO 
visuel pour chronique livre sur l'ivre du livre

Le livre Kidal de Myrtille Akofa HAHO est un recueil de six (06) nouvelles publié aux éditions Savanes du continent Lire plus

Le Garçon Safou : Grégoire Folly 
Le Garçon Safou : Grégoire Folly 

Janas, petit garçon, à l’image d’un Safou, comme la plupart des garçons de son âge, a les bonnes manières en Lire plus

En paix avec la vie : comment guérir de la perte d’un enfant ? de Nadège ANAGO
En paix avec la vie : comment guérir de la perte d'un enfant ? de Nadège ANAGO

En paix avec la vie : comment guérir de la perte d'un enfant ? est un ouvrage autobiographique de 100 Lire plus

Wanilo : Rabelais Mahugnon KPECHEKOU 
Wanilo : Rabelais Mahugnon KPECHEKOU 

Wanilo, c’est le titre du premier ouvrage littéraire publié par le jeune écrivain béninois Rabelais M. KPECHEKOU. Ce recueil de Lire plus

Huis clos suivi de Les mouches : Jean-Paul Sartre
Huis clos suivi de Les mouches : Jean-Paul Sartre

L'homme est condamné à être libre et pour cela il doit en payer le prix. Si l'autre, mon semblable qui Lire plus

La violence faite aux hommes de Yvon Dallaire : un cri de cœur lancé pour une révision de la perception de la violence conjugale
La violence faite aux hommes de Yvon Dallaire : un cri de cœur lancé pour une révision de la perception de la violence conjugale

La famille est la plus petite institution de toute société. Mais c’est également l’instrument fondamentale à la survie de l’humanité. Lire plus

La plus belle maman de Edgar Okiki Zinsou
La plus belle maman de Edgar Okiki Zinsou

Qu'est-ce que la beauté ? Qu'est-ce ce qu'une belle femme ? Qu'est-ce qu'une belle maman ? C'est à ces diverses Lire plus

365 jours avec la sagesse bousanké (Boo) » écrit par OROU LOGOUMA Cosme
Lancement officiel de deux nouveaux ouvrages de Cosme Orou Logouma à Parakou

      «Il y a très longtemps, sur le rônier, chantait le vent des contes. Mars est là, voici venu le temps Lire plus

L’Eldorado de Mélissa : Malick CHABI GONI 
L’Eldorado de Mélissa : Malick CHABI GONI 

Le livre L’Eldorado de Mélissa est écrit par Malick CHABI GONI sur 169 pages. Ce recueil de nouvelles de l’auteur Lire plus

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via
Copy link