La naissance de Fa, l’enfant qui parle dans le ventre de sa mère de Mahougnon KAKPO
La naissance de Fa, l’enfant qui parle dans le ventre de sa mère de Mahougnon KAKPO

La naissance de Fa, l’enfant qui parle dans le ventre de sa mère de Mahougnon KAKPO

La naissance de Fa, l’enfant qui parle dans le ventre de sa mère est un livre de Mahougnon KAKPO, qui plonge dans l’univers du Fa, une pratique endogène du Bénin. L’ouvrage raconte l’histoire d’un roi sourd à la voix de ses aïeux. Quelle sera la portée de son acte sur la gestion des affaires de son royaume. Il vous suffit de lire cette chronique livre pour le savoir.  

La naissance de Fa, l’enfant qui parle dans le ventre de sa mère de Mahougnon KAKPO
La naissance de Fa, l’enfant qui parle dans le ventre de sa mère de Mahougnon KAKPO

Résumé du livre 

Fadu Di-Meji rapporte que Fa, fils du roi Mintolonfin et de la reine Nan, prédisait les destinées avant même sa naissance. Sa mère en fit part au roi, qui du revers de la main, balaya les augures de la voix de son fils depuis le ventre de sa mère. Cette voix annonçait la fin de son royaume et la captivité de sa femme. 

Les avertissements de Fa se réalisèrent car le royaume de son père fut décimé et sa mère devint captive. Lors de la déportation de Nan, Fa vint au monde et fut abandonné dans une calebasse au bord de la voie par les envahisseurs. L’enfant prédit d’heureux présages aux passants puis initia Jisa qu’il délivra du célibat et lui révéla son identité : Fa

Ensuite, ce fut le tour de Gongon lorsque l’épouse de Jisa découvrit son secret et le renvoya. Gongon contribua à asseoir la fortune et la renommée de Fa. Ce dernier, désormais prospère et respecté, souhaita épouser l’une de ses esclaves, Nan, la reine des sorcières. Au cours d’une dispute conjugale, les futurs époux découvrirent leur filiation.

Galvanisé par les pouvoirs de sa mère sorcière qu’il honora, Fa devint le roi incontesté de tous les Vodoun. 

Analyse du livre 

Dans son livre La naissance de Fa, l’enfant qui parle dans le ventre de sa mère, Mahougnon KAKPO plonge le lecteur dans les méandres de la tradition africaine. Il le fait dans un style didactique à travers des récits de la vie quotidienne. 

La naissance de Fa, l’enfant qui parle dans le ventre de sa mère de Mahougnon KAKPO
La naissance de Fa, l’enfant qui parle dans le ventre de sa mère de Mahougnon KAKPO

Présentation de la première et quatrième de couverture :

À la première de couverture et couvrant les 2/3 supérieurs de page, un dessin symbolise la classe de sagesse avec pour instructeur un vieux assis sous un grand arbre et devant un auditoire constitué d’adultes et d’enfants (c’est-à-dire les apprenants). Dans le tiers inférieur de cette même page sont inscrits respectivement en blanc, le nom de l’auteur « Mahougnon KAKPO », en jaune pâle le titre de l’ouvrage « La naissance de Fa, l’enfant qui parle dans le ventre de sa mère », encore en blanc les mentions « Préface du Père M. Kodjo Jacob AGOSSOU, Préface, introduction et guide pédagogique de Daté Atavito Barnabé-Akayi ». Enfin, totalement en bas de couverture, le logo suivi du nom de la maison d’édition : LAHA Éditions. 

À la quatrième de couverture, en haut on a le titre de l’ouvrage en jaune pâle suivi immédiatement du nom de l’auteur, en blanc. Dans la moitié supérieure de cette même page, se trouve et rédigé en blanc, un extrait de la préface du Père M. Kodjo Jacob AGOSSOU. Dans la seconde moitié, on a les informations ci-après : une photo en couleur de l’auteur à côté de laquelle figure sa brève biographie ; le code barre avec son numéro de série et enfin les différentes adresses électroniques et postales de la maison d’édition 

Styles d’écriture 

Aussi que les figures de styles telles que : l’anadiplose dans le premier paragraphe de l’œuvre «De mémoire d’habitant de Wêkê, nul n’avait jamais ressenti une attente de façon aussi générale. Générale mais aussi tacite. Tacite bien que tenace.»  et la comparaison «Le roi aimait et chérissait sa femme comme un œuf de perroquet»

Connotation de la couleur  rouge, illustration  selon le récit : Le Rouge est annonciateur de danger. Ce danger ici, c’est la terrible guerre qui a coûté la vie au roi et la captivité à la reine. Mais le rouge signifie également la passion : elle se traduit pleinement à travers l’intensité de l’amour du roi envers la reine. 

Les thèmes principaux développés par l’auteur dans son ouvrage : la sagesse, la connaissance ou le savoir, Les origines (naissance) de Fa. Ils sont les principaux parce qu’ils représentent le point de départ de l’histoire et même de toute l’œuvre. 

Proverbes et opinion sur l’oeuvre de Mahougnon KAKPO

L’auteur dans son développement, a su faire usage des proverbes à l’instar de : « Lorsqu’un grand animal disparaît, c’est auprès du Roi de la Marmite qu’il faut le rechercher ». « Un voleur qui vole un cadavre ne saurait le cacher à une mouche. » l’auteur les appelle les devises de Fadu. Ce sont donc les signes cardinaux. 

Comme opinion, on peut noter que  lorsque Fa se manifeste, il apporte la paix, le bonheur et la prospérité à tous ceux qui suivent ses prédictions. En guise d’avantages lorsqu’on respecte et honore sa mère : – On bénéficie de sa protection (ses bénédictions)/ – Son amour ne fait jamais défaut et on reçoit une très bonne éducation pour faire face aux difficultés existentielles.

PAUL AKAKPO : étudiant en Sciences du Langage et de la Communication.

Articles Similaires
La violence faite aux hommes de Yvon Dallaire : un cri de cœur lancé pour une révision de la perception de la violence conjugale
La violence faite aux hommes de Yvon Dallaire : un cri de cœur lancé pour une révision de la perception de la violence conjugale

La famille est la plus petite institution de toute société. Mais c’est également l’instrument fondamentale à la survie de l’humanité. Lire plus

La plus belle maman de Edgar Okiki Zinsou
La plus belle maman de Edgar Okiki Zinsou

Qu'est-ce que la beauté ? Qu'est-ce ce qu'une belle femme ? Qu'est-ce qu'une belle maman ? C'est à ces diverses Lire plus

365 jours avec la sagesse bousanké (Boo) » écrit par OROU LOGOUMA Cosme
Lancement officiel de deux nouveaux ouvrages de Cosme Orou Logouma à Parakou

      «Il y a très longtemps, sur le rônier, chantait le vent des contes. Mars est là, voici venu le temps Lire plus

L’Eldorado de Mélissa : Malick CHABI GONI 
L’Eldorado de Mélissa : Malick CHABI GONI 

Le livre L’Eldorado de Mélissa est écrit par Malick CHABI GONI sur 169 pages. Ce recueil de nouvelles de l’auteur Lire plus

Pot-Bouille : Émile Zola
Pot-Bouille : Émile Zola

À une époque de l'histoire de la France où émergeait la moyenne et petite bourgeoisie, le mode de vie s'était Lire plus

Nina Simone Love me or leave me de Mathilde Hirsch et Florence Noiville
Nina Simone Love me or leave me de Mathilde Hirsch et Florence Noiville

Si dans le monde, il existe de ces personnes qui naissent avec une cuillère d'or dans la bouche, certains ont Lire plus

Les jeux et les hommes. Le masque et le vertige de Roger Caillois
Les jeux et les hommes. Le masque et le vertige de Roger Caillois

Très souvent, les jeux sont appréhendés comme des activités de moindre importance, de divertissement, auxquelles on s’adonne pour lutter contre Lire plus

Le royaume des damnés de Niyi Mayowa 
Le royaume des damnés de Niyi Mayowa 

Le livre Le royaume des damnés paru aux éditions Savanes du continent en 2020 est le premier roman de Niyi Lire plus

Dr. Li de Maboudou Abdou Rahim alias Bravo : Une ode à l’amour 
Dr. Li de Maboudou Abdou Rahim alias Bravo : Une ode à l’amour 

“C'est risqué que d'aimer quand on sait que l'amour aime les risques” p.30. Dr. Li de Bravo. Ce livre est Lire plus

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via
Copy link