Goho ou le rendez-vous déterminant : Sophie ADONON
Goho ou le rendez-vous déterminant : Sophie ADONON

Goho ou le rendez-vous déterminant : Sophie ADONON

Un recueil de nouvelles est un genre relativement court mais très accrocheur et percutant. Ces courtes histoires renseignent non seulement sur plusieurs thématiques, mais aussi donnent la possibilité de découvrir beaucoup de choses en même temps. C’est dans cette optique que l’écrivaine Franco-béninoise Sophie ADONON s’est inscrite. Son recueil ‘’Goho ou le rendez-vous déterminant‘’ traite plusieurs thématiques africaines qui touchent surtout la jeunesse africaine. Il évoque surtout le terrorisme montant et le devoir du patriotisme. Ce recueil de nouvelles de 123 pages de l’écrivaine franco-béninoise, Sophie ADONON, est paru en 2021 aux éditions Star Editions.

Goho ou le rendez-vous déterminant : Sophie ADONON

Résumé des nouvelles du recueil Goho ou le rendez-vous déterminant

Le livre de Sophie ADONON Goho ou le rendez-vous déterminant est un recueil de trois (03) nouvelles. Il s’agit de Afrique, Retiens les tiens, goho ou le rendez vous déterminant et  manipulations fatales.

Afrique, Retiens les tiens

Dans cette première nouvelle ‘’Afrique, Retiens les tiens‘’ Sophie ADONON nous narre la mésaventure de Karim, un jeune béninois. Il montre celui-ci, après le décès de son père Aboubacar, un propriétaire terrien qui est immensément riche. Ce dernier n’a pas accepté le désastre que les migrateurs semèrent dans son champ qui s’étend sur des milliers d’hectares. 

Malgré les efforts, la récolte était médiocre et l’état de santé d’Aboubacar chuta jusqu’à ce que mort s’ensuive. Ainsi, son fils, témoin oculaire des désastres et désagréments, décida de s’aventurer en Europe. Il fit ce choix dans le but de trouver les moyens pour sortir sa famille de la misère écrasante. 

Solidarité oblige, tous les habitants ont mis la main à la pâte en vue d’un heureux voyage de Karim. Malgré les péripéties, les noyades, l’esclavage en Lybie et des semaines de famine, Karim et son ami de voyage Camerounais atterrirent en Italie. Grace à leur habilité ils arrivent à s’affranchir du joug de l’esclavage qui les oppressaient. 

Ils ont pu s’intégrer à la population française et surtout se sont formés afin d’avoir un statut professionnel. Mieux, Karim a pu faire tomber le racisme de la tête des parents de son épouse. Il a  en effet, fait don du cœur de l’un de ses employés à son épouse qui était dans le lit d’hôpital. 

Il créa en commun accord avec son épouse l’ONG « Flux et reflux migratoires » subordonnée à l’association « Afrique, Retiens-les tiens ».

Goho ou le rendez vous déterminant

La deuxième nouvelle parle d’un jeune homme, Ludovic et son cousin à la place Goho. Par manque d’information sur le symbole que représentait le statut du Roi Béhanzin à cette place Goho, ils ont voulu faire un jeu de piste. Malheureusement pour Ludovic et son cousin, il furent surpris par Lionel AZA, un inspecteur de police. Son cousin prit la clé des champs. 

Alors, Lionel Azra décida d’instruire Ludovic. Car, il estime que la jeunesse va à vau-l’eau et n’a aucune connaissance de l’histoire de son pays. Pour le mettre en confiance et dans un confort digne à son âge, Lionel AZA prit le déjeuner avec Ludovic. Il profite de l’occasion pour l’instruire sur le devoir de patriotisme. 

Après cet échange Lionel lui a remis une somme de trois cents milles francs pour la poursuite de ses études. Par manque de moyen, Ludovic était en proie à l’école buissonnière. Avant leur séparation, Lionel lui a remis un torchon en son insigne et l’encouragea à poursuivre son objectif. 

Après ce geste de Lionel, Ludovic fit une promesse. Quelle est cette promesse ? Ludovic l’a-t-il honoré ?

Manipulations fatales

Manipulations Fatales qui est la troisième et la dernière nouvelle de ce recueil narre l’histoire tragique de Latifatou. Cette dernière est une fille née musulmane mais morte chrétienne. En effet, Latifatou est née dans une famille très riche et très attachée à leur religion. 

Mais Latifatou sur qui les parents avaient fait tant de projet, confondirent ses parents par sa décision radicale de se faire baptiser. Pire, après son bac elle refusa d’aller à l’université et préféra rentrer dans les affaires. Son père hébété et frustré la répudia comme son enfant. Malgré, les supplications de sa mère, le père ne revint pas sur sa décision. 

Latifatou quant à elle alla loger chez l’une de ses amies et vola de ses propres ailes. Le père n’arrivant pas à accepter cette défaite et l’attitude de sa fille mourut un an après son départ. Latifatou refusa tous les biens qui lui revenaient de droit et devint promotrice d’école dans tout le Nigéria. 

Ce qui la rendra très riche à son tour. Cependant, la parole dite ne peut être reprise, la malédiction poursuivait Latifatou. Après la disparition de son premier chauffeur, Mohamed. Elle embaucha un autre chauffeur, Julius. Un jeune très sympa et appliqué. Qui est réellement Julius ? Comment Latifatou est-elle morte ?

Thématique développée par les nouvelles

– L’immigration clandestine : Sophie ADONON montre les réalités qui se cachent derrière l’immigration clandestine. De ce fait, il montre les conséquences de l’immigration clandestine qui est un fait d’actualité permanente en Afrique. 

Elle estime que la jeunesse africaine doit prendre conscience des désastres que causent cet état de chose. Mieux, elle invite la jeunesse africaine à ne pas penser qu’il y a mieux en Europe que chez eux. Surtout leur milieu est porteur de richesse à exploiter et à valoriser.

– Le patriotisme : elle aborde cette thématique dans un sens particulier. En fait, elle pense que la génération actuelle ignore tout de l’histoire de leur pays. Alors, elle invite à la prise de conscience de la jeunesse pour ne pas dévier dans l’ignorance.

– Le terrorisme : elle aborde le terrorisme avec un pincement au cœur puisqu’en Afrique aujourd’hui, le terrorisme devient de plus en plus nombreux. Mieux, ce sont les gens parfois proches qui sont à la tête de ces organisations qui sèment la terreur et la peur dans le cœur des populations. Elle invite surtout à la vigilance et à la méfiance.

Goho ou le rendez-vous déterminant : Sophie ADONON 4ème de couverture

Bref aperçu sur la vie de l’auteur

Sophie ADONON est diplômée d’une maîtrise de droit. Elle est née en 1964 à Abomey au Bénin. Elle est une romancière béninoise.


Thierry HOUNYE chroniqueur à l‘ivre Du Livre. Il est philosophe de formation à l’UAC(Université d’Abomey-Calavi).

Articles Similaires
Ce que tu fais te fait de Félicien K. SOSSOU, une philosophie de vie : à la source des principes  régissant la vie.

L'univers est régi par des lois. L'homme est partie intégrante de la nature et donc forme avec elle un tout. Lire plus

Kidal de Myrtille Akofa HAHO 
visuel pour chronique livre sur l'ivre du livre

Le livre Kidal de Myrtille Akofa HAHO est un recueil de six (06) nouvelles publié aux éditions Savanes du continent Lire plus

Le Garçon Safou : Grégoire Folly 
Le Garçon Safou : Grégoire Folly 

Janas, petit garçon, à l’image d’un Safou, comme la plupart des garçons de son âge, a les bonnes manières en Lire plus

En paix avec la vie : comment guérir de la perte d’un enfant ? de Nadège ANAGO
En paix avec la vie : comment guérir de la perte d'un enfant ? de Nadège ANAGO

En paix avec la vie : comment guérir de la perte d'un enfant ? est un ouvrage autobiographique de 100 Lire plus

Wanilo : Rabelais Mahugnon KPECHEKOU 
Wanilo : Rabelais Mahugnon KPECHEKOU 

Wanilo, c’est le titre du premier ouvrage littéraire publié par le jeune écrivain béninois Rabelais M. KPECHEKOU. Ce recueil de Lire plus

Huis clos suivi de Les mouches : Jean-Paul Sartre
Huis clos suivi de Les mouches : Jean-Paul Sartre

L'homme est condamné à être libre et pour cela il doit en payer le prix. Si l'autre, mon semblable qui Lire plus

La violence faite aux hommes de Yvon Dallaire : un cri de cœur lancé pour une révision de la perception de la violence conjugale
La violence faite aux hommes de Yvon Dallaire : un cri de cœur lancé pour une révision de la perception de la violence conjugale

La famille est la plus petite institution de toute société. Mais c’est également l’instrument fondamentale à la survie de l’humanité. Lire plus

La plus belle maman de Edgar Okiki Zinsou
La plus belle maman de Edgar Okiki Zinsou

Qu'est-ce que la beauté ? Qu'est-ce ce qu'une belle femme ? Qu'est-ce qu'une belle maman ? C'est à ces diverses Lire plus

365 jours avec la sagesse bousanké (Boo) » écrit par OROU LOGOUMA Cosme
Lancement officiel de deux nouveaux ouvrages de Cosme Orou Logouma à Parakou

      «Il y a très longtemps, sur le rônier, chantait le vent des contes. Mars est là, voici venu le temps Lire plus

L’Eldorado de Mélissa : Malick CHABI GONI 
L’Eldorado de Mélissa : Malick CHABI GONI 

Le livre L’Eldorado de Mélissa est écrit par Malick CHABI GONI sur 169 pages. Ce recueil de nouvelles de l’auteur Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via
Copy link