De belles vacances !
De belles vacances !

De belles vacances !

Entre deux années scolaires, une pause s’observe. Il s’agit des vacances. Sous nos cieux, ici au Bénin, nous sommes de plain pieds dans cette période. C’est la période de grands repos pour les acteurs de l’éducation au Benin notamment les Enseignants et les Apprenants. Chez les élèves, c’est le moment de relâchement. Écoles et établissements fermés, cahiers et livres rangés. On dort plus désormais. C’est le moment des distractions autorisées; bref on veut s’offrir tous les plaisirs possibles ouvrant ainsi le boulevard aux dérapages et dérives de tout genre. Entre relaxation, ennuis, désœuvrement et sinécure, beaucoup d’apprenants se retrouvent rapidement dans un déséquilibre pédagogique suicidaire pour la suite de leurs études.

Comment passer alors de belles vacances? Pour répondre à cette interrogation il est important de retracer l’origine et de clarifier
la réelle définition des vacances. Le mot « vacance » au pluriel signifie comme c’est le cas dans l’imaginaire de tous, la période de repos durant un certain nombre de jours, accordée à des employés dans une entreprise, à des élèves dans une école, etc. C’est ce qui explique que beaucoup choisissent cette période pour passer plus de temps avec la famille, les amis, trouver des activités ludiques, s’orienter vers d’autres horizons pour changer d’air.

Toutefois, au Moyen Âge, en Europe de l’Ouest pour faire plus précis, les « vacances »correspondaient à la période des moissons en été où les universités fermaient pour permettre à tous d’aller travailler aux champs. » De par son origine, on peut déjà comprendre que les vacances constituaient une rupture des activités quotidiennes, qui avec le temps, ont vu leur objectif se dessiner assez clairement : changer son quotidien, son cadre pour s’orienter vers d’autres activités ou destinations afin de se refaire une santé physique et mentale. Une connotation qui tranche avec ce que l’on observe chez beaucoup d’apprenants en ces moments de repos. Il n’est donc pas question de dormir à longueur de journées ou passer des heures devant la télévision ou les jeux vidéos ou pire encore de se balader à longueur de journée dans les coins chaux. bref, se livrer à des distractions malsaines. Il est question avant tout de repos mais aussi de changement d’activités en vue de perspectives nouvelles. Le psychologue Patrick Amar dira dans ce sens « Utiliser les vacances pour apprendre d’autres modes de fonctionnement, pour avoir un répertoire comportemental et émotionnel plus souple, me permettra de disposer de clés et de perspectives plus riches lorsqu’arrivera l’heure du retour au travail ! »

Les vacances offrent alors aux apprenants une belle opportunité de prendre du recul, faire baisser totalement la pression, s’offrir un peu de temps pour faire le bilan sur l’année écoulée, ses réussites, ses échecs, ce qu’il faudra changer ou améliorer et le plus important, revenir des vacances avec de bonnes résolutions et un bon plan pour la nouvelle échéance. Dès lors, les parents doivent accompagner leurs apprenants durant la période des vacances en les orientant vers des activités de distraction mais aussi instructives.

Par ailleurs, les vacances constituent d’excellents moments de préparation et de gestion anticipée de l’année académique à venir. Une année scolaire réussie est d’abord une année scolaire qui se planifie et s’organise à l’avance. La plupart des apprenants et parents se retrouvent chaque année confrontés à ce dilemme. L’ éducation étant le socle de tout succès, celle-ci ne doit pas être prise à la légère et reléguée au second plan. Ainsi, la responsabilité de tous les acteurs de l’éducation, les apprenants en premier est engagé pour faciliter cette réussite. Avant d’aborder une nouvelle année, les apprenants doivent faire le point de celle écoulée afin de dégager les lacunes à corriger et renforcer les acquis. Ils peuvent aussi anticiper, en se renseignant sur les matières de la nouvelle classe (chapitres les plus difficiles, masse horaire, …) afin de se préparer en conséquence. Dans cette logique, les enseignants sont aussi sollicités à travers les cours de mise à niveau pendant les vacances, mais qui ne doivent pas durer afin de permettre réellement aux apprenants de se reposer. Ces dispositions préventives permettront d’amorcer la rentrée sereinement et dans de meilleures conditions. Vous avez moins de chances de réussir un examen ou une année scolaire lorsque vous l’abordez sans avoir une idée de son contenu ni de son déroulement.

Somme toute, il faut être très vigilant pour ne pas subir le revers des vacances.

En quoi faisant donc?

Nous recommandons ici quelques astuces pour de vacances saines:

★ surveillez votre alimentation, c’est-à-dire dire avoir une bonne hygiène alimentaire : La responsabilité des parents est d’avoir un regard sur ce que leurs enfants mangent à la maison mais aussi au dehors afin qu’ils soient en bonne santé et ne tombent pas malades par ces moments. Une alimentation saine permet alors d’éviter les cas d’obésité ou mieux les maladies qui pourraient empêcher les apprenants d’être totalement investis à la rentrée;

★ surveiller vos fréquentations, pour ne pas prendre de mauvaises habitudes:  » les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs  » a-t-on coutume de dire.

  • Encourager vos enfants à lire les livres dans la bibliothèque
  • Organiser des voyages avec vos enfants Accompagnés de nos enfants pour les voyages, on profite toujours de ces instants pour s’instruire un peu. Que ce soit sur les lointaines destinations ou les courts séjours dans les régions voisines, il y a toujours des visites culturelles à effectuer

En clair, les vacances constituent un moment où l’on se doit de privilégier le repos. C’est un moment pour se ressourcer et revenir avec le plein d’énergie positive. Durant nos jours et semaines de dur labeur, nous avons souvent peu de temps à consacrer à nos goûts pour certaines activités ou pour en découvrir d’autres tout simplement. Il vaut mieux alors en profiter. Belles vacances à tous!

Signé: Didier Jaurès VOITAN, Documentaliste, Spécialiste des questions du livre

Articles Similaires
Le libraire, parlons-en !
Didier Jaurès VOÏTAN chroniqueur littéraire

Acteur très important de la chaîne de valeur du livre, le libraire est un  personnage qui donne une plus-value à Lire plus

Bibliothèque, médiathèque et centre de documentation : quelle différence ?
Interview avec Béatrice ATCHADE épouse OROU INA, Médiathécaire à l'Institut Français de Parakou

En apparence synonymique, les termes "bibliothèque", "médiathèque" et "centre de documentation" présentent bien de nuances. En dépit de leur dénominateur Lire plus

La sociologie du livre ou la chaîne du Livre : que savoir des acteurs et de leurs rôles ? 
La sociologie du livre ou la chaîne du Livre : que savoir des acteurs et de leurs rôles ? 

Dans la société, la chaîne du livre est composée de plusieurs acteurs, chacun jouant un rôle crucial dans la création, Lire plus

Chronique littéraire de Didier Jaurès VOITAN :  Le mentorat, et si on en parlait
Chronique littéraire de Didier Jaurès VOITAN :  Le mentorat, et si on en parlait

En Afrique, quand un vieillard meurt, c'est une bibliothèque qui brûle...affirmait Amadou Hampaté Bâ. Tant de savoir-faire, de connaissances et Lire plus

À partir de quel âge écouter les livres audio ?
À partir de quel âge écouter les livres audio ?

Les livres audio, ou audiobooks, sont devenus une composante importante de la littérature contemporaine. Avec la montée en puissance de Lire plus

Pourquoi choisir les livres audio en Créole ? : Une Voix Une Histoire Une plongée enchantée dans la Culture et la langue Créole

Si vous pensiez que plonger dans la culture et la langue créole serait ennuyeux, détrompez-vous. C'est plutôt un voyage qui Lire plus

Édition de livres audio : « Une voix une histoire », les ailes du Créole 
Édition de livres audio : « Une voix une histoire », les ailes du Créole 

Le Créole est une langue riche et expressive qui incarne l'âme et la culture des îles des Caraïbes. Il est Lire plus

Le secret d’une lecture efficace
✍ Didier Jaurès VOITAN, Documentaliste et Spécialiste du livre et de la  bibliotheconomie

(CHRONIQUE LITTÉRAIRE DU JEUDI 05 OCTOBRE 2023) Il y a une vérité fondamentale dans le système éducatif formel à laquelle Lire plus

Un os dans la gorge : quelle filière après le Bac ?
Chroniqueur littéraire Didier Jaurès VOITAN  

(Chronique littéraire de Didier Jaurès VOITAN)   Poursuivre les études après l'obtention du baccalauréat, plus qu'une belle aventure constitue pour beaucoup Lire plus

MON AVENIR…..MA PRIORITÉ
Bill GATES et livres

« Ce qu’un Homme aura semé, il le moissonnera aussi », disait l'adage populaire. Il y a pour ainsi dire, Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via
Copy link