Le choix du titre d’un livre
Le choix du titre d’un livre

Le choix du titre d’un livre

Beaucoup de livres et écrits paraissent chaque jour que Dieu fait. Jamais l’industrie du livre n’a connu une telle floraison. À longueur de journée, sur les places publiques, dans les librairies, dans les bibliothèques, dans la rue, à la télévision et sur d’autres canaux de communication, des milliers d’ouvrages nous effleurent la rétine et caressent nos tympans. Beaucoup d’écrits aux titres  variés mais dont très peu retiennent l’attention. 

Sans apprécier le contenu de ces parutions, un petit élément détermine la réussite et  la  résonance qu’aura un livre: le titre.

Le titre d’une œuvre  est l’un des éléments les plus importants du paratexte d’un livre. Son choix doit être fait avec le plus grand soin et cela pour plusieurs raisons. En effet, le  titre  d’un livre a une fonction commerciale. Il joue  en marketing un rôle essentiel dans la mesure où il peut accrocher un regard, retenir l’attention et même pousser une personne à acheter l’œuvre. Quand l’auteur est un formidable inconnu, quand son nom dans le champ littéraire n’est pas une référence, le titre doit être capable, par sa beauté, par sa charge émotionnelle donner envie au lecteur de tenter l’aventure de la lecture. Le titre établit donc un lien très fort entre le lecteur et le texte. Dans la plupart des cas, c’est le titre qui oblige une personne à lire ou non le roman par exemple.

Le professeur Pierre N’Da disait que le titre d’une œuvre est la clé de voûte qui amène le lecteur à pénétrer dans l’univers du livre sans l’avoir même ouvert. Ce qui signifie qu’il doit susciter l’intérêt et la curiosité, donner la première impulsion au lecteur revêche. Auprès du lecteur, le titre doit jouer un rôle de séducteur ; il doit fonctionner comme un texte publicitaire.

Si hier, les écrivains ne donnaient pas un grand intérêt à l’aspect commercial du titre, aujourd’hui il y a de profondes mutations dont il faut tenir compte. Les œuvres écrites foisonnent et le rythme de leur production donne au lecteur un large éventail de choix. Face à la diversité des outils de communication, de formation et de distraction, il n’est plus question de donner à une œuvre un titre « fantaisiste ».

Cependant, l’obsession de trouver un titre qui vend donne lieu à des dérives qui desservent la littérature. Il y a aujourd’hui des titres d’ouvrages littéraires sur le marché qui fonctionnent comme des titres de films hollywoodiens.  

La fonction métaphorique et imagée du titre est malheureusement  sacrifiée au profit de la seule fonction publicitaire et commerciale. Le souci de vendre un grand nombre de livres ne doit pas décharger  l’écrivain de son statut d’artiste et de producteur de sens.

Cela est d’autant plus important que le titre n’est pas seulement l’intitulé d’une histoire. Il fait partie du livre et revêt une importance capitale dans toute étude. Les éplucheurs de textes ont compris depuis belle lurette, combien de fois, le titre est intéressant dans toute exégèse des œuvres littéraires. Porte d’entrée dans l’univers sémantique à découvrir, il offre des hypothèses de lecture en donnant un avant-goût du message ou de l’idéologie du livre.

En somme,  Le choix d’un titre de livre n’est pas à négliger. Tout comme la première de couverture, il donne l’impulsion à votre histoire et possède le pouvoir de transmettre l’identité de votre livre tout en donnant aux lecteurs l’envie de se plonger dedans. Il faut donc susciter l’intérêt et marquer les esprits. Un titre banal tombe rapidement dans l’oubli.

Signé : Didier Jaurès VOITAN, Documentaliste & spécialiste du livre

Articles Similaires
Le libraire, parlons-en !
Didier Jaurès VOÏTAN chroniqueur littéraire

Acteur très important de la chaîne de valeur du livre, le libraire est un  personnage qui donne une plus-value à Lire plus

Bibliothèque, médiathèque et centre de documentation : quelle différence ?
Interview avec Béatrice ATCHADE épouse OROU INA, Médiathécaire à l'Institut Français de Parakou

En apparence synonymique, les termes "bibliothèque", "médiathèque" et "centre de documentation" présentent bien de nuances. En dépit de leur dénominateur Lire plus

La sociologie du livre ou la chaîne du Livre : que savoir des acteurs et de leurs rôles ? 
La sociologie du livre ou la chaîne du Livre : que savoir des acteurs et de leurs rôles ? 

Dans la société, la chaîne du livre est composée de plusieurs acteurs, chacun jouant un rôle crucial dans la création, Lire plus

Chronique littéraire de Didier Jaurès VOITAN :  Le mentorat, et si on en parlait
Chronique littéraire de Didier Jaurès VOITAN :  Le mentorat, et si on en parlait

En Afrique, quand un vieillard meurt, c'est une bibliothèque qui brûle...affirmait Amadou Hampaté Bâ. Tant de savoir-faire, de connaissances et Lire plus

À partir de quel âge écouter les livres audio ?
À partir de quel âge écouter les livres audio ?

Les livres audio, ou audiobooks, sont devenus une composante importante de la littérature contemporaine. Avec la montée en puissance de Lire plus

Pourquoi choisir les livres audio en Créole ? : Une Voix Une Histoire Une plongée enchantée dans la Culture et la langue Créole

Si vous pensiez que plonger dans la culture et la langue créole serait ennuyeux, détrompez-vous. C'est plutôt un voyage qui Lire plus

Édition de livres audio : « Une voix une histoire », les ailes du Créole 
Édition de livres audio : « Une voix une histoire », les ailes du Créole 

Le Créole est une langue riche et expressive qui incarne l'âme et la culture des îles des Caraïbes. Il est Lire plus

Le secret d’une lecture efficace
✍ Didier Jaurès VOITAN, Documentaliste et Spécialiste du livre et de la  bibliotheconomie

(CHRONIQUE LITTÉRAIRE DU JEUDI 05 OCTOBRE 2023) Il y a une vérité fondamentale dans le système éducatif formel à laquelle Lire plus

Un os dans la gorge : quelle filière après le Bac ?
Chroniqueur littéraire Didier Jaurès VOITAN  

(Chronique littéraire de Didier Jaurès VOITAN)   Poursuivre les études après l'obtention du baccalauréat, plus qu'une belle aventure constitue pour beaucoup Lire plus

MON AVENIR…..MA PRIORITÉ
Bill GATES et livres

« Ce qu’un Homme aura semé, il le moissonnera aussi », disait l'adage populaire. Il y a pour ainsi dire, Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via
Copy link