Dr. Li de Maboudou Abdou Rahim alias Bravo : Une ode à l’amour 
Dr. Li de Maboudou Abdou Rahim alias Bravo : Une ode à l’amour 

Dr. Li de Maboudou Abdou Rahim alias Bravo : Une ode à l’amour 

“C’est risqué que d’aimer quand on sait que l’amour aime les risques” p.30. Dr. Li de Bravo. Ce livre est la deuxième publication individuelle de l’écrivain béninois Maboudou Abdou Rahim plus connu sous l’appellation Bravo. Il fait suite à Le chant des vers paru chez les éditions savanes du continent en 2019. 

Dans cette œuvre, à l’allure d’un roman-épistolaire, poétique au style journal intime, c’est un pan de la vie du poète qui se laisse entrevoir.  Tirant son existence du vécu de Bravo, ce recueil de poèmes est un assemblage des messages échangés avec Dr. Li, sa petite amie.   

Dr. Li de Maboudou Abdou Rahim alias Bravo : Une ode à l’amour 

Dr. Li est une œuvre qui présente la vie comme une “forge où chaque  être apprend à être, à se faire et à vivre” p.35. Et dans cette forge où l’art prime, l’art mou, est ce qui brime. C’est lui qui sublime l’existence et amène deux tourtereaux à se promettre le meilleur et le pire, sans jamais en mesurer les conséquences. 

Tant mieux ! Ce ne sont pas des couturiers. Mais s’aimer et rester amoureux jusqu’aux cheveux blancs est un art p.32. Cela, l’auteur le saura à ses dépens après avoir fait la promesse d’écrire plein de poèmes et de poésie  inspirés du tableau Picasso p.25. 

Dans cette œuvre, l’art mou et l’amour se confondent, se fondent et se morfondent. L’auteur qui ne se connait pas, a peur de mal aimer, de mal aimer sa Dr. Li.  Pourtant, il le sait bien : la peur nous limite et nous empêche d’explorer notre potentiel. p.38. 

Sous le poids des sentiments, le poète dira “Je tomberai alors, à ne point me relever, amoureux”. Mais c’était sans savoir ce qui l’attendait dans cette mission, oh non, ce choix.      

L’œuvre de Bravo contient des références temporelles qui permettent au lecteur de suivre la chronologie des événements. Celui-ci se rendra donc compte que l’histoire d’amour du poète commença le 7 octobre 2019 à 9h23 p.36 et n’aura duré que quelques mois. Il aura aussi une idée de comment  l’auteur a vécu l’après séparation. Mais surtout de combien de temps il lui a fallu pour reprendre sa vie en main et lancer le cap pour de nouvelles conquêtes.  

Ce deuxième livre de Bravo renferme aussi des descriptions spatiales qui contribuent à sa compréhension. Il emporte le lecteur d’un bout à l’autre du Bénin, pays de résidence de l’auteur et de sa dulcinée. 

L’un des éléments qui charmera sans doute le lecteur c’est la capacité de l’auteur  à faire vivre l’émotion qu’il ressent. Dans ce même ordre d’idée, il développe l’imagination en amenant celui-ci à deviner les probables messages envoyés par la réceptrice, ici muette. A travers les réponses de Bravo, le lecteur est en mesure de comprendre la psychologie des deux êtres en relation dans l’ouvrage.

Il y a également la forte présence des expressions et mots en Bariba, Dendi, Fon et autres qui donne davantage de charme à la production. L’usage de ceux-ci est un moyen pour l’auteur de montrer la beauté des langues africaines surtout dans le champ amoureux. 

S’il est un élément qui frappe à l’œil et qui est susceptible d’entraver la lecture c’est sans doute la chronologie de certains événements. En effet, l’auteur a choisi délibérément ou non de brouiller les pistes en ce qui est de la rupture avec le Dr. Li. Pour s’en apercevoir, il suffit de parcourir les différentes pages du livre. 

Outre cet aspect, et l’utilisation de certains jargons qui peuvent ralentir la progression de la lecture, l’œuvre est une réussite. Il montre dans les moindres détails et dans un style fort simple les déceptions amoureuses dans ce qu’elles ont de plus laides mais de plus réconfortantes. Car celle du poète lui a permis de se consacrer davantage à sa plume et à ses écrits. L’amour blesse, le temps guérit, écrira-t-il à la page 11.     

Articles Similaires
La violence faite aux hommes de Yvon Dallaire : un cri de cœur lancé pour une révision de la perception de la violence conjugale
La violence faite aux hommes de Yvon Dallaire : un cri de cœur lancé pour une révision de la perception de la violence conjugale

La famille est la plus petite institution de toute société. Mais c’est également l’instrument fondamentale à la survie de l’humanité. Lire plus

La plus belle maman de Edgar Okiki Zinsou
La plus belle maman de Edgar Okiki Zinsou

Qu'est-ce que la beauté ? Qu'est-ce ce qu'une belle femme ? Qu'est-ce qu'une belle maman ? C'est à ces diverses Lire plus

365 jours avec la sagesse bousanké (Boo) » écrit par OROU LOGOUMA Cosme
Lancement officiel de deux nouveaux ouvrages de Cosme Orou Logouma à Parakou

      «Il y a très longtemps, sur le rônier, chantait le vent des contes. Mars est là, voici venu le temps Lire plus

L’Eldorado de Mélissa : Malick CHABI GONI 
L’Eldorado de Mélissa : Malick CHABI GONI 

Le livre L’Eldorado de Mélissa est écrit par Malick CHABI GONI sur 169 pages. Ce recueil de nouvelles de l’auteur Lire plus

Pot-Bouille : Émile Zola
Pot-Bouille : Émile Zola

À une époque de l'histoire de la France où émergeait la moyenne et petite bourgeoisie, le mode de vie s'était Lire plus

Nina Simone Love me or leave me de Mathilde Hirsch et Florence Noiville
Nina Simone Love me or leave me de Mathilde Hirsch et Florence Noiville

Si dans le monde, il existe de ces personnes qui naissent avec une cuillère d'or dans la bouche, certains ont Lire plus

Les jeux et les hommes. Le masque et le vertige de Roger Caillois
Les jeux et les hommes. Le masque et le vertige de Roger Caillois

Très souvent, les jeux sont appréhendés comme des activités de moindre importance, de divertissement, auxquelles on s’adonne pour lutter contre Lire plus

Le royaume des damnés de Niyi Mayowa 
Le royaume des damnés de Niyi Mayowa 

Le livre Le royaume des damnés paru aux éditions Savanes du continent en 2020 est le premier roman de Niyi Lire plus

MARIE-CLAIRE : HABIB DAKPOGAN

L'écrivain est cet artiste qui aime les détails. Il s'attarde aux éléments les plus banales de notre quotidien et en Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via
Copy link